Golhen Associés - Lycée - Liffré - Perspective5
Équipement
Liffré (35) - 2016

Lycée Simone Veil

Programme
Construction d’un lycée d’enseignement général et technologique de 1200 élèves extensible à 1500 élèves et intégration d’une section BTS Tertiaire. Mise au point d’un plan d’ensemble intégrant une extension, des ateliers et internat.
Maîtrise d'ouvrage
Région Bretagne 283, AMO SEMAEB
Surface
SU 14 400 m²
Mission
BIM dès phase concours + Exigence Passiv’Haus/BEPOS + qualité de l’air
Certification et objectif
Label Effinergie, PassivHaus, BBC
Équipe de maîtrise d’œuvre
Atelier 2/3/4 architectes mandataires
EGIS, CONCEPTIC’ART, ACOUSTIBEL
Cinq pavillons

Placé sur la frange sud de la ville de Liffré en lisière « ville-campagne », le site s’inscrit dans le prolongement du « campus » existant, poumon vert de la commune. Il présente une légère déclivité, orientée vers une zone humide et un ruisseau à l’Ouest.

Le projet est composé de cinq entités : le bâtiment accueillant les fonctions transversales, l’externat, le bâtiment sciences, le restaurant et les ateliers de maintenance, et les logements de fonction. Les pavillons de campus, de forme parallélépipédique simple, s’orientent suivant leur fonction, Nord-Sud pour les salles de cours, Est-Ouest pour les fonctions supports. Le projet a été conçu afin d’être un lieu d’éducation, de travail, de détente, de loisirs, de rencontre et de partages, d’espaces de collectivité, d’espaces bruyants, d’espaces calmes, d’espaces intérieurs, et extérieurs.

L’interface entre l’espace urbain et le lycée s’effectue par un parvis. Ce vaste parvis permet d’affirmer la dimension publique du lycée. Le hall d’entrée est positionné dans le prolongement du parvis et de la cour. Il est défini par une double hauteur vitrée, s’insère dans une faille entre deux émergences et offre une transparence sur le cœur du lycée.

La cour est le lieu fédérateur autour duquel s’organise l’ensemble des bâtiments constituant le lycée, tels des pavillons. Les différentes implantations créent des lieux spécifiques pour chaque activité, cour, terrasse haute, préau, jardin haut. L’ensemble des bâtiments se connectent en périphérie de la cour par des galeries couvertes : galerie du foyer des élèves au restaurant, du restaurant aux salles de sciences … Les galeries, associées à la façade vitrée du rez-de-chaussée, permettent de définir la strate basse du projet.

La deuxième strate contenant l’ensemble des salles de cours se lie par les brises soleil protégeant l’ensemble des façades et des espaces intérieurs.

Le traitement architectural des toitures en lignes brisées, de rythmes et inclinaisons irrégulières participe au dialogue architectural entre les pavillons et renforce l’image d’ensemble du campus.

Une extension future du lycée est possible grâce à la définition d’un système organique. Comme le tatami japonais, devenu une référence pour appréhender la surface d’habitation au Japon, le projet se développe sur une trame, de 7.80 x 7.80m, dimension d’une salle de cour type pour tramer l’ensemble du site.

Plan du niveau 1
Logements de fonction