Golhen Associés - L'Hermitage - Axonométrie
Logement
l'Hermitage (35) - Lauréat concours

98 Logements collectifs

Programme
Construction de 98 logements dans le centre-bourg de L’Hermitage.
Maîtrise d'ouvrage
Néotoa
Surface
SP 7095m²
SHAB 6628m²
Mission
Base loi MOP avec Visa + OPC + Gestion des modifications accédants + Etude Thermique + Faisabilité Energétique
Équipe de maîtrise d’œuvre
-
98 logements collectifs

Sur un ancien terrain artisanal, en limite du centre de la commune de L’Hermitage, à proximité d’un site industriel et de la gare ferroviaire, le site s’inscrit dans une dynamique de renouvellement urbain et d’extension du centre ancien. Marquée par une déclivité importante du Nord au Sud, la parcelle fait partie de la ZAC des Mares Noires dont les premiers projets ont permis de développer un réseau de cheminements doux, de proposer un habitat à l’échelle et à l’image de l’histoire de la commune.

L’enjeu de ce projet est de proposer un projet vitrine, visible depuis l’arrivée du train au Sud, (emprunté quotidiennement par de nombreux salariés et résidents), mais également de prolonger la réflexion menée par les urbanistes, aménageurs et élus, sur la manière d’habiter sa commune et de la parcourir.

Le programme d’une centaine d’appartements fractionne les volumes afin de mieux s’intégrer dans le tissu environnant. Les programmes sont répartis sur 3 résidences distinctes, au total 7 bâtiments, édifiées sur un sous-sol commun. Sur l’espace public, les logements sont placés en retrait par de la végétation et bordés d’un petit muret. Les collectifs sont dessinés à la manière de grandes maisons de bourg.

Quatre failles dégagent des perméabilités visuelles et physiques sur le cœur d’îlot. Ces respirations offrent des échappées visuelles depuis les balcons et les terrasses, et amènent de la lumière dans le jardin. Valoriser les vues dégagées sur le grand paysage, proposer des appartements bien exposés, ensoleillés, sont les points clés de l’organisation des collectifs : les appartements ont tous une orientation Sud-Ouest ou Sud-Est.

L’organisation des stationnements en sous-sol à l’aplomb des logements permet au projet de valoriser les espaces perméables. L’essentiel du cœur d’îlot est un espace en pleine terre afin de pouvoir être investit par les habitants et associations du quartier. La pente du terrain crée naturellement deux niveaux de Rez-de-Chaussée. Le jardin fait le lien entre tous les halls, ces derniers sont lumineux.

L’opération s’intègre aussi par ses matériaux ; les toitures en ardoise assurent une certaine continuité de la ligne de ciel.

Plan du rez-de-chaussée